· 

Les fêtes 2018 de la commune

C'est du 27 au 30 juillet que les associations de la commune ont organisé les festivités annuelles de notre village. Des moments conviviaux, proposant des univers différents ont permis d'animer notre commune et de recevoir près de 600 personnes soit plus de  3 fois le nombre d'habitants. Voilà une belle réussite, d'autant que le défi était important pour le nouveau comité des fêtes. Nouveau comité qui a souhaité mélanger tradition avec nouveauté, nouveau comité qui a su allier expérience et jeunesse en rassemblant les bénévoles de 7 à 77 ans.  Bel exemple de mixité intergénérationnelle.

Tout a commencé le vendredi soir par le vernissage, sous l'égide de l'association Tourisme-Vère, de l'exposition du LAF 2018 (Larroque Arts Festival) dont le thème "Harmonie" a pu révéler au public des tableaux de grandes qualités réalisés par des peintres venus de 13 pays différents. Outre l'occasion de contempler les différentes œuvres, (peintures, photos, films,....), les amateurs de culture ont assisté à un concert de trompes de notre groupe local, local et de bonne facture ainsi que de  musique moderne donné par un groupe de jeunes musiciens. Un mélange réussi ouvert sur des cultures variées. Ambiance chaleureuse, conviviale, permettant rencontres, échanges et partages.


Samedi soir, place à l'apéro concert. La Pradelle s'était parée de ses plus beaux attraits pour recevoir deux groupes : SOWALID et GERRY CARTER - un thème commun, la musique irlandaise.

Deux cents personnes avaient pris place autour des artistes sur les tables prévues à cet effet, profitant de la fraicheur des lieux ainsi que de la buvette et de la restauration. Les produits proposés (burgers et gourmandises) étaient tous des produits frais, locaux, de bonne qualité, cuisinés sur place par les bénévoles. Justement les bénévoles, jeunes et "plus" :-) jeunes  ont mis en pratique le travail à la chaine pour confectionner en un temps record les burgers, et là aussi, c'était un beau spectacle ! Tout comme celui des musiciens qui grâce à leur talent et leur musique entrainante ont permis aux participants de sauter, chanter et danser. Il y a même eu des leçons de danse pour que chacun, initié ou pas, puisse participer et vivre ce moment avec intensité. Là aussi, ambiance, convivialité, rencontres, échanges et partages.


Le lendemain, dimanche, nouveau jour, nouvelle activité. Place au traditionnel vide-grenier. A 7 heures le matin, la Pradelle a été réveillée par les exposants (dont de nombreux roucanels) qui ont déballé sous les arbres de l'arboretum leurs biens le plus précieux. Heureusement, un bon café, croissants et chocolatines ont pu les ravigoter.  Et puis la Pradelle s'est animée, visiteurs et curieux ont acheté, troqué, négocié et beaucoup sont repartis les bras remplis, contents de leurs trouvailles. Moment privilégié où les roucanels peuvent se retrouver, se rencontrer  et rencontrer les nouveaux arrivants sur notre commune et passer une journée tranquille, au frais. La fraicheur,  on en avait bien besoin !


Et voilà, déjà le dernier jour de festivité, mais pas le moins important. Lundi soir sardinade, tradition de notre village.

Comme il se doit, avec leur panier sous le bras rempli des couverts, les participants sont arrivés tranquillement pour prendre place sous le chapiteau dressé, toujours à la Pradelle. Apéritif roucanel, crevettes mayonnaises, salade de pâtes, sardines, pomme de terre, fromage, glace et café le tout accompagné par la musique, pas de doute une belle soirée. Le repas terminé, place à la danse et ce n'est que vers 2h du matin que tout doucement le calme est revenu et que la Pradelle a pu se rendormir.......


Se rendormir ...... oui mais pas pour longtemps car le lendemain dès 9h, l'équipe de bénévoles, est venue démonter, laver, balayer, ranger, stocker en attendant l'année prochaine. Et comme dans certains villages gaulois, ici aussi, tout s'est terminé pour les bénévoles autour d'un repas avant un repos bien mérité.

Merci à tous, participants, visiteurs, bénévoles et merci aussi à notre équipe de jeunes roucanels qui ont assuré. Bravo !